fr
Financier, Transactions

Pourquoi céder ou acquérir une entreprise ?

La presse économique en parle souvent. Il s’agit de la fusion-acquisition, dénommée aussi M&A ou simplement « fusac » ou bien encore « fusacq » qui désigne l’acquisition d’une société par une autre, généralement à des prix significatifs. Souvent, l’opération est si importante qu’elle provoque de grands changements des cours de Bourse des deux entreprises. Voici les principales raisons qui incitent les sociétés à s’investir dans les opérations de fusion-acquisition.

Cinq motifs pour recourir à la fusion-acquisition

Pour développer son entreprise

La principale raison d’une fusion-acquisition est la volonté de développer son entreprise en y cumulant plusieurs activités complémentaires. Leur synergie permettrait d’augmenter encore plus sa performance et de diminuer ses dépenses.

Diversifier et réunir en un seul point ses activités

Le souhait de diversifier et de réunir en un seul point leurs activités sont les autres raisons majeures de recourir à la fusion-acquisition pour de nombreuses entreprises. Une société qui incorpore une autre ou s’intègre à celle-ci pour varier ses activités peut la choisir d’un domaine complètement différent du sien. Dans ce cas, son but est de diminuer l’impact négatif de la prospérité de cette enseigne sur son chiffre d’affaires. La fusion de deux grands acteurs de l’optique peut servir d’exemple concret, le premier en tant qu’expert de l’optique, le second en tant que précurseur dans les lunettes haut de gamme. 

La plupart du temps, une société souhaitant réunir ses activités fusionne avec une autre qui a déjà sa part de marché ou ses propres clients dans un secteur bien défini.

Activer sa croissance

De même, en s’associant avec une autre entreprise, la société acheteuse peut étendre son domaine d’activité, donc accroître la taille de sa clientèle sans avoir à déployer de grands moyens. Il lui suffit juste d’acheter l’une de ses adversaires. Dans ce cas, on parle de fusions horizontales, un moyen pour la première entreprise d’augmenter et de varier ses produits afin d’optimiser encore plus sa performance. L’autre enseigne profite ensuite de la notoriété de son acheteur pour écouler ses produits.

Être force de proposition dans sa chaîne de valeur

En acquérant l’une de ses entreprises partenaires qui travaillent en étroite collaboration avec elle, une société peut grandement diminuer ses frais de fonctionnement. On parle d’une fusion verticale dans ce cas, un moyen d’économiser également sur ses marges fournisseur.

Si c’est son distributeur qu’elle achète en outre, cela lui permettra d’effectuer à moindre coût ses livraisons.

Supprimer les concurrentes

Enfin, l’autre raison évidente est de supprimer l’entreprise concurrente en « l’avalant » afin de s’approprier complètement sa clientèle. Une telle opération ne manque pourtant pas de côté négatif dans la mesure où, parfois, les actionnaires de la société cible exigent des primes exorbitantes. Ceux de la société acheteuse peuvent aussi vendre leurs titres s’ils jugent trop élevé le montant de la transaction M&A.

Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google
Spotify
Consent to display content from Spotify
Sound Cloud
Consent to display content from Sound
CONTACT